L’équipe

Julien Padovani – Orgue Hammond, Piano Fender Rhodes, choeurs, arrangements

Pianiste improvisateur, arrangeur, il aime à mélanger les genres, les expériences artistiques en privilégiant la pratique de l’improvisation. En 2004, il intègre l’orchestre "Dédales" de Dominique Pifarély au côté de François Corneloup, Jean Luc Cappozzo, Gullaume Roy... Il poursuit en 2007 la création du Dominique Pifarély Trio avec Éric Groleau . Formation avec laquelle il tourne un peu partout : Europa Jazz Festival du Mans, Scène Nationale de Saint-Brieuc, Minneapolis, Norvége, Danemark, Estonie, Finlande... De 2000 à 2008, il fait partie du groupe de reggae "Livin’Soul". Le groupe va tourner partout en France, dans les clubs et les grandes salles comme l’Elysée Montmartre, le Nouveau Casino, Zénith de Limoges, la Maison De La Radio... En 2004, sa rencontre avec Christian Pacher va donner naissance au trio Ciac Boum qui écume les bals trad d’Europe. Depuis 2011, il collabore avec Sébastien Bertrand dans le cadre de « Nahas Project » et avec Jacky Molard et Annie Ebrel pour le trio Triskan. Depuis 2012, il joue l’orgue Hammond dans La face cachée de la lune, spectacle de la cie Inouïe (Thierry Balasse) inspiré de l’album Dark Side of the moon de Pink Floyd.

Jean-Marie Nivaigne – Batterie, choeurs, arrangements

Musicien voyageur, ce batteur percussionniste est un alchimiste des rythmes. Après s’être initié aux percussions traditionnelles d’Afrique de l’ouest à 8 ans, c’est à l’adolescence qu’il se passionne pour la batterie. Il étudie alors les rudiments classiques et jazz avec son professeur Jean-François Picot, et se fait la main avec de jeunes groupes de rock, jazz rock, funk... Intrigué par la richesse rythmique des musiques traditionnelles du monde, il suit l’enseignement du maître indien de tablas Pandit Shankar Gosh. Pendant plus de trois ans, il explore la musique des gnawas marocains avec qui il partira en tournée dans en Europe et au Maroc. Il se forme aux percussions cubaines auprès de El Pulpo, argentines avec Georgio Sedano, à la derbouka et au bendir avec Areski Dries. Il suit par la suite de nombreux stages avec différents maitres percussionnistes. On retrouve ces influences de percussions digitales dans son jeu de batterie qu’il dévoile actuellement sur des scènes en France et dans le monde au sein de groupes tels que les Niou Bardophones.

Parmi les artistes avec lesquels il a collaboré, on peut citer Camel Zekri, Jean-Luc Capozzo, Érik Marchand, Hamon Martin Quintet, Jacques Pellen, Jacky Molard, Geoffrey Oreyema, Olly & the Bollywood, Hassan et Hamida Boussou, Apsara Flamenco, Mood, Karma, Mandala, Tatoum…

Erwan Martinerie – violoncelle électro-acoustique, choeurs, arrangements

De formation classique au Conservatoire de Nantes, Erwan ntègre le groupe Prajna (électro-world) en 1999, avec lequel il donnera plus de 200 concerts et réalisera trois albums. C’est en 2004 qu’il crée son projet solo, vécu alors comme un espace d’expérimentation personnel, en marge de son travail de groupe. Ce projet deviendra "jack in my head" en 2007. À partir de 2006, les collaborations se multiplient. Il intègre le collectif dérézo (compagnie de théâtre brestoise) avec lequel il participe à la création de nombreux spectacles et se produit dans des scènes nationales telles que la Fillature à Mulhouse ou le Quai à Angers. On le retrouve aussi avec les Confidences sonores de Jean-Louis Le Vallégant, Simon Nwambeben trio, iOta, Ellipse, tribute to Led Zeppelin by Crimson Daze, Leïla Bounous, Geoffroy Tamisier string sextet. C’est lui qui joue le violoncelle sur l’album Tetra de C2C.

 
Recevez la lettre d'information  / + Inscrivez-vous